VISITES

Visites sur le blog

Création de ce blog le 29 mars 2014, et à ce jour, 482 articles.
Nous avons atteint les 100.000 visites . Merci à vous tous de nous suivre !

samedi 13 janvier 2018

L'amour est dans le pré, la justice est saisie !

Parlez-moi d'amour, dites-moi des choses tendres !


Quand la grenouille fait parler d'elle dans un élan de contestation, il y a de quoi se marrer !


Un étang, une mare, la reproduction intervient au Printemps, après avoir passé l'hiver au ralentit, enfouies dans la vase ou la terre meuble, les grenouilles redeviennent actives.
Et si demoiselle grenouille se dore au bord de l'eau, le mâle lui conte fleurette, de son coassement qui précédera l'accouplement. Le chant des mâles se fait alors entendre, les coassements obtenus sont particulièrement sonores et ne peuvent être ignorer, même du voisinage !
L'amour est dans le pré, mais déplaît !
Les étreintes n'ont pas lieu de déranger la proximité d'une habitation d'un couple en voie d'extinction, l'humain n'étant lui pas protégé par sa disparition de la terre, du moins pour l'instant.
La justice est saisie, les propriétaires des lieux se doivent de faire taire les amoureux égarés dans leurs ébats un peu trop bruyant ! Donc : CONDAMNÉS !
Mais voilà ! "Pour Cistude Nature, le jugement prononcé par la cour d’appel de Bordeaux est caduc, car les magistrats n’ont pas tenu compte du Code de l’environnement. Si les époux Pecheras comblent leur mare comme le leur intime la justice, ils seront en infraction pour avoir détruit des espèces protégées. L’État pourrait se retourner contre le couple dans ce cas, d’autant qu’ils le feraient en connaissance de cause, ce qui peut être un facteur aggravant."
Donc, deuxième CONDAMNATION !
Et certainement par les mêmes magistrats ! Un comble, une aberration judiciaire !

Alors, Hulot, l'écolo au boulot !


1 commentaire:

  1. ENCORE UNE JUSTICE DEBILE .CELLE QUI APPORTE LE CHAOS A LA FRANCE .

    RépondreSupprimer


Tous les commentaires haineux, racistes, xénophobes ou portant atteintes à des personnes seront exclus.

Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *